Le patrimoine naturel

La diversité et la richesse de la nature environnante est incontestable. Sentiers, barrage, vallée de l’Ondenon, espaces de verdure... La ville regorge de lieux et paysages ruraux que vous aurez à coeur de découvrir, redécouvrir ou de faire découvrir à vos proches.

Parc et espaces de verdure

Tout au long de l’artère principale, et dans plusieurs recoins de la commune, on retrouve de nombreux espaces de verdure. À ces petits espaces verts de proximité, s’ajoutent le parc Henri Barbusse et le parc de Dramoison. Environ 23 hectares, 5 km de haie, 400 arbres d’alignements, 850 m² de plantation de fleurs… sont entretenus toute l’année par 8 agents.

Le sentier du mineur

Ce sentier touristique et historique de 6.5km permet de découvrir différents sites témoins de l’histoire minière et du patrimoine de La Ricamarie. Partant de la statue de Michel Rondet, on découvre le musée de la Mine, la fresque murale du fronton des Ecoles du Centre, la chapelle Polonaise dans le quartier du Montcel, la cité Minière des Mas, le Monument du Brûlé, le puits des Combes et son site, le terril Saint Pierre, la cité Minière des Combes. Une balade de 2 heures par sentiers et routes forestières.

Le sentier de l’eau

Dans son écrin de verdure, ce sentier offre une ballade de 9,5km, ponctuée de quelques raidillons, de tapis de mousse et d’herbe tendre. Au cours d’un dénivelé de plus de 175m, se dévoile une vue imprenable sur la vallée. Il convient de prévoir 3h30, à allure modérée, pour réaliser la boucle. Au fil des sources et rivières, pénétrez au cœur de l’aventure humaine qui s’est développée ici entre le feu et l’eau issus de la terre. Sports et culture d’un côté, ville et campagne de l’autre, cet itinéraire contrasté invite à la découverte du patrimoine lié à l’eau, ressource essentielle qui rythme notre vie quotidienne. Du lavoir, en passant par les réservoirs jusqu’au Barrage de l’Ondenon, ce circuit pédagogique et touristique permet de découvrir d’une façon originale d’anciens et de récents ouvrages de captage, de stockage et distribution d’eau (conduite, réservoirs, lavoir, bains douches…). Sur le chemin du retour, dans une toute autre dimension, l’œil du randonneur se portera sur la fresque murale de la Place de La Liberté qui reproduit la fontaine située rue Michel Rondet, devenue rue Paul Langevin.
Pour consultez le parcours cliquez ici.

La table d’orientation

Suite à la suggestion de l’Association Histoire et Patrimoine, une table d’orientation a été installée sur le site de la Croix du Bessy en 2009. Une opportunité pour les amateurs de panorama et les promeneurs de se poser un instant dans la sérénité majestueuse du lieu et balayer l’horizon d’un seul coup d’œil du Puy en Velay jusqu’à l’agglomération lyonnaise.

Le barrage de l’Ondenon

Commencé en 1901, il fut achevé en mai 1904. Il est formé d’un mur curviligne de 32.60 m de hauteur au dessus du lit et a 128 m de longueur en couronnement. D’une capacité de 400 000 m3, le barrage de l’Ondenon a une alimentation continue et n’a jamais connu d’asec, même dans les plus grandes périodes de sécheresse. Il s’agit d’une eau d’excellente qualité qui a alimenté notre commune de 1904 jusqu’en 2002, date à laquelle la commune a été mise dans l’obligation d’avoir une eau conforme aux normes européennes. La qualité de cette eau ne doit rien au hasard. Elle s’explique par l’existence d’un périmètre de protection et par un environnement qui, contrairement à la plupart des barrages de l’Ondaine, a été préservé, de constructions, d’activités agricoles et industrielles. D’ailleurs, l’extrémité de la retenue est classée “Site Natura 2000”.
Il est unique dans la vallée de l’Ondaine. Le barrage de l’Ondenon constitue donc une richesse importante qu’il convient de préserver et de valoriser.
En cas de sécheresse, l’eau du barrage où se développe naturellement, selon les associations de pêcheurs, une vie aquatique riche et variée, serait toute désignée pour l’étiage de l’Ondaine. Une vocation qui a d’ailleurs été envisagée voici plusieurs années déjà dans le cadre du Contrat de Rivière.

Zone Natura 2000

Le Conseil Municipal a émis un avis favorable à l’extension du périmètre du site Natura 2000 dont la surface sera portée à 871 hectares. Ce territoire, comme son nom l’indique, comprend la vallée de l’Ondenon et les contreforts du nord du Pilat. 156 hectares de ce site classé sont situés sur la commune de La Ricamarie avec notamment une partie du barrage de l’Ondenon. Le parc régional du Pilat a été désigné opérateur pour la mise en oeuvre des objectifs précisés dans le “document d’objectifs”. Le principe du dispositif Natura 2000 est de préserver le patrimoine naturel sur un certain nombre de sites ainsi retenus, dans le cadre de directives européennes. Ce sont des espèces où la faune et la flore sont décrétées d’intérêt communautaire, soit qu’il s’agisse d’espèces protégées, sauvages, rares, vulnérables ou menacées de disparition. Ce peut être aussi des milieux de reproduction, d’hivernage, de relais au cours de migration... Le principe est de mettre en oeuvre une gestion écologiques des milieux remarqués, en respectant les nécessités économiques, sociales et culturelles. L’objectif n’est donc pas de faire des “sanctuaires de nature” où toute activité humaine serait bannie, mais de favoriser ou mettre en place une gestion conservatrice du patrimoine naturel, d’améliorer et mettre à jour la connaissance du dit patrimoine. Etant entendu pour ce qui concerne La Ricamarie, que la précieuse réserve d’eau que constitue le barrage de l’Ondenon a toute sa place dans ce programme.
MAIRIE DE LA RICAMARIE

Adresse : Place Michel Rondet - CS 40042 - 42150 LA RICAMARIE
Tél : 04 77 81 04 00
Courriel : mairie@ville-la-ricamarie.fr

Horaires :
du lundi au jeudi : de 8h15 à 12h et de 13h30 à 17h
le vendredi de 8h15 à 12h et de 13h30 à 15h45