Le Bio dans nos cantines

Depuis 2021, tous les élèves ricamandois mangent bio à la cantine scolaire.

Le bio, meilleur pour la santé et l’environnement

Résultat d’un véritable engagement de la part de la commune de La Ricamarie, manger bon et sain dans les cantines scolaires est chose faite !

Depuis le 1er janvier 2021, tous les enfants mangent bio ou SIQO* dans les établissements scolaires de la commune.
Pour rappel, la loi EGalim, en vigueur depuis 2018, a imposé aux restaurants collectifs de s’approvisionner avec au moins 50% de produits sous signes d’origine et de qualité, dont 20% issus de l’agriculture biologique, et ce seulement à partir de 2022. Les Élu.e.s de La Ricamarie ont fait le choix de dépasser cette loi, ne la considérant pas suffisamment engagée pour la santé des plus jeunes, en choisissant une offre comprenant la grande majorité des aliments en bio, excepté la viande et le poisson qui sont soit d’origine France, soit de label SIQO (Signes Officiels de Qualité et d’Origine).

La Mairie prend volontairement à ses frais et sur chaque repas le surcoût occasionné par le passage en bio, ce qui représente environ 20 000€ par an.

Qu’est-ce que le BIO ?

Le terme « bio » désigne un produit ou une culture issu de l’agriculture biologique, qui ne contient aucun produit chimique de synthèse comme les pesticides, les herbicides, les fertilisants artificiels ou les hormones de croissance, ni d’OGM. Un produit ou une culture bio est dit « naturel ». Cette démarche s’inscrit dans une vision globale de développement durable, dans le respect de l’environnement, de la biodiversité et du bien-être animal.

Qu’est-ce que le label SIQO* ?

Ce label (Signes Officiels de Qualité et d’Origine) fait référence à l’origine géographique du produit, à des critères de qualité supérieure, ou à un mode de production spécifique.

Pourquoi manger bio ?

En mangeant bio, vos enfants ingèrent moins de résidus de pesticides, nocifs pour la santé. Les aliments bio sont bien plus riches en nutriments essentiels.
L’agriculture biologique permet une production raisonnée et préserve les équilibres biologiques. Elle préserve aussi la biodiversité : de nombreuses espèces comme les abeilles sont en déclin car exposées à des substances toxiques qui les empoisonnent.